Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Night Oanami

Commenter cet article

Vladislav Kivepe 23/10/2012 15:34

L'amplification de la peur et le chantage au chômage par la création d'un climat de panique sont totalement contre-productifs.

Alors que le cout du travail est identique à l'Allemagne, Louis Gallois demande une réduction de 40 milliards d'euros du cout du travail.

Si cela était pratiqué, cela représenterait un avantage compétitif d'environ 2 % à l'international, ce qui n'est pas significatif et sera rapidement absorbé par des fluctuations monétaires sans effet réel sur l'économie.

Par ailleurs, cette ponction sur le pouvoir d'achat diminuera mécaniquement de 5 % la demande des ménages et donc le PIB diminuera aussi. En plus, les entreprises « insuffisamment performantes » seront encore plus en difficulté du fait de la baisse de leur vente sur le marché français.

Le résultat que chacun constate aujourd'hui n'est pas d'hier. Il résulte essentiellement de la stratégie de conformisme, de sous-traitance et de production de produit bas de gamme pratiqués par les décideurs industriels français.

Cette stratégie est de la responsabilité des industriels et pas de l'état, et de ce fait, les responsables de la situation sont les dirigeants d'entreprises qui ne sont pas à la hauteur des prérogatives qu'ils revendiquent et n'assument pas leur manque de performance.

Même si la situation économique est sérieuse, le climat de jacquerie que le patronat veut établir n'a encore une fois que le but de menacer et d'amplifier la peur du chômage pour servir